COMPTE RENDU DE LA COMMISSION CANTINE COLLEGE DU 17 OCTOBRE 2017

Préalable à la réunion :
Arrivée vers 12h40 pour voir le fonctionnement et discuter avec certains enfants.
Menu du jour : steak haché, frites, haricots verts avec entrées et desserts comme d’habitude
Constat :
– pas de couverts en plastiques qui ont été vus
– La majorité des enfants ont terminé leur assiette, ils n’ont pas tous pris des haricots mais
seulement des frites.
– demande de frites supplémentaires qui leur a été refusé pour équilibrer le repas.

Réunion 13h20
Présents :
ELIOR : Messieurs BACHET : Responsable restauration, RODENAS : Chef
FENELON : Messieurs ARNAUD, DIMITRESCU, PASTOR
APEL : Jean-Pierre ILMI
ELEVES : délégués choisis de 6 e , 5 e 4 e

Un document a été remis par M. DIMITRESCU qui fait la synthèse du retour du questionnaire qui a
été adressé aux enfants sur ce qui va, ce qui ne va pas, les suggestions.
-Une première remarque a été faite sur les doublons du ressenti de ce qui va et qui ne va pas, ex.
 Repas à thèmes, globalement satisfaits, souhaits d’en avoir plus souvent. ELIOR
indique qu’il y a du travail en amont pour l’organisation de ces thèmes et que cela ne
doit pas être du quotidien sinon il n’y a plus l’effet thème. Il est demandé par les
élèves qu’ils soient affichés plus longtemps à l’avance de manière à ce que les
externes puissent également en profiter.
 Propreté des couverts : l’explication qui est donnée est que les couverts et verres
sont propres mais que les traces viennent du calcaire et de la vétusté du matériel en
place. Ils ont mis en place un trempage hebdomadaire en alternant couverts et
verres.

-Pour l’absence de choix en fin de service, ELIOR indique qu’outre le menu prévu, il y a parfois en
quantité limitée d’autres repas qui peuvent être servis suivant les approvisionnements. Il est
également indiqué qu’un réapprovisionnement des desserts est fait vers 12h30.
Une rotation a été faite avec des semaines A et B de manière à ce que les élèves puissent justement
profiter des dispositions ci-dessus et passent à des heures différentes. Les élèves doivent s’organiser
pour manger à l’heure prévue pour avoir une bonne organisation au niveau des cuisines et service.

Les points d’eau vont être réparés, en attente de la pièce à changer.

Il est rappelé la composition d’un plateau type qui est composé de :
1 entrée
1 viande ou poisson
1 féculent et/ou légume
1 laitage
1 dessert
Certains enfants prennent soit 2 desserts soit 2 laitage ce qui peut déséquilibrer le quantitatif prévu
comme vu ci-dessus, j’ai proposé de mettre une séparation physique entre les 2 points de manière à
sensibiliser les enfants sur la différence entre ces 2 types de nourriture et équilibre nutritif.
Pour la quantité, les demandes de viandes sont refusées bien entendu par contre il a été mis en place
des gastro de « rab » pour les légumes où les élèves peuvent se servir tout seul et à volonté. Il en est
de même pour les entrées à condition de ne pas gaspiller.
Nous avons évoqué également le problème du poulet mal cuit et saignant, du riz pas assez cuit ou
trop salé. La réponse d’ELIOR est de vérifier et ils prennent acte de ces demandes.

Le problème du pain a été évoqué de manière à en réguler la quantité, sensibiliser les enfants sur le
gaspillage ou la surconsommation au lieu de nourriture du menu.

Une demande a été faite par la représentante des 6 e pour les enfants qui sont petits pour remettre la
panière bleue contenant des verres qui est plus accessible (verres en hauteur sur l’ilot central).

J’ai évoqué le problème du prix du repas par rapport à d’autres établissements ou cantines
professionnelles. Monsieur ARNAUD a précisé que l’école ne bénéficiait
pas de subventions contrairement aux écoles publiques qui est financé par les impôts ou cantines
d’entreprises et que le prix comprenait outre la nourriture, les prestations d’ELIOR pour l’emploi du
personnel (chef, service…), l’investissement du matériel de cuisine et le personnel d’encadrement
des élèves.

Les cartes de cantine ont été évoquées et le constat que certains élèves s’amusent à détruire
volontairement les cartes (chauffe par le sèche-main, casse…). La décision de l’établissement a été de
facturer les parents pour ce type de destruction volontaire, par contre en cas de problème sur une
carte du fait d’une utilisation normale elle serait remplacée gracieusement.

COMPTE RENDU DE LA COMMISSION DE RESTAURATION du 28/11 AU COLLEGE

Membres présents : sur demande

Parmi les éléments apparus dans les synthèses des classes, les points positifs étaient :

– Cantine moderne et bonne atmosphère – Beaucoup de choix pour les entrées

– Tables hautes – Personnel sympa

– Micro-ondes – Repas complets

– 2 robinets – Carte magnétique, mieux organisé

– Bons desserts et assez de choix – Queue mieux organisée

– Les anniversaires

Voici les points que les élèves souhaitent voir évoluer :

– Qualité des repas, plats moins bons que l’an passé, moins de goût, trop souvent les mêmes :

nous avons demandé au Chef qu’une attention particulière soit portée à ce sujet.

– Couverts sales : nous allons demander au Chef de réorganiser le débarrassage et la plonge afin de faire tremper les couverts dans une bassine d’eau et produit vaisselle.

– Cheveux dans les plats : le personnel de cuisine porte une charlotte, le personnel de service non. Nous allons demander à Elior (la société de restauration) si le port d’une coiffe est envisageable. Il est important de comprendre qu’il est TRES probable que les cheveux trouvés appartiennent aux élèves lorsqu’ils se penchent pour se servir. Merci de signalez aux surveillantes à chaque fois que cela se produit.

– Carafes sales : Ce n’est pas en mettant plus de surveillantes que nous empêcherons une petite minorité d’élèves de se comporter de manière inacceptable, lorsque vous lèverez le doigt pour demander l’autorisation de sortir, merci de montrer le contenu de la carafe à la surveillante.

– Grosse attente en général : Nous allons faire patienter une seule classe à la fois. Nous allons également tester une semaine où vous descendrez SANS que l’on vous appelle EN RESPECTANT le planning qui sera affiché.

– Fourmis sur le mur : Traitement anti-fourmis effectué régulièrement.

– Pas d’affichage du menu : Il sera désormais affiché.

– Renouveler les bidons de ketchup : Merci de vous adresser au chef lorsque le bidon est vide afin qu’il réapprovisionne.

– Mettre de la charcuterie et du beurre : Il y a régulièrement de la charcuterie, nous allons voir avec le chef s’il peut en mettre plus souvent. Nous ne pouvons pas mettre tous les jours des petites plaquettes de beurre pour des raisons de diététique : si nous le faisions, trop d’élèves ne mangeraient plus que ça ! Même problème pour les sachets de sucre, si vous en désirez, adresser-vous au chef.

– Problème du scan (cartes) : Après un début difficile, nous avons enfin trouvé la solution pour que le système fonctionne correctement, il vous faut juste trouver la bonne distance à laquelle vous devez présenter la carte.

– Ticket reçu inutile : Le ticket est le seul moyen d’être sûr que vous avez bien scanné la carte. Sans ça, si vous scannez trop rapidement votre carte après l’élève qui vous précède, vous apparaissez comme étant absent à la cantine et nous devons vous demander des justificatifs…

– Plus de produits frais : Nous allons mettre en place un système d’affichage des produits frais.

– Sauce végétarienne : Nous allons demander au Chef d’y faire attention

– Différents types de pains : Cela risquerait de faire encore monter le prix du repas…