Fête de Noël au Collège

Collecte de Noël à l’Institut Fénelon

Le Mot de la Présidente de l’ APEL

Engagée à l’Apel depuis plusieurs années,  j’ai été élue pour vous représenter le 16 octobre dernier.
L’APEL fait partie de la communauté éducative de l’institut Fénelon,  rassemblée autour d’un projet éducatif partagé.
Je souhaite poursuivre l’animation des actions des parents d’élèves sur tous les sites en collaboration avec la Direction et dans un état d’esprit positif et constructif.
Les actions de votre APEL sont les suivantes : cliquez ici pour lire la suite

Les étudiants vous invitent au Téléthon 2017 !!!

Vendredi 1er décembre : Soirée concert à 19h00 à l’ECA500

Dimanche 10 décembre : Tournoi de basket à partir de 10h00 au Collège Canteperdrix

Du 5 au 10 décembre : Vente d’objets téléthon sur chaque site

GRANDE TOMBOLA : Plus de 70 lots à gagner !! (Tickets en vente sur les stands téléthon pendant les événements et les ventes d’objets)

Lire la suite

Boris Cyrulnik : « Il faut pouvoir rêver pour trouver sa voie »

« Le Monde » a interrogé une quarantaine d’entrepreneurs et de penseurs du monde entier sur leur parcours, leur vision de l’avenir, et les enseignements à en tirer pour aider les jeunes à trouver leur voie. Ici, Boris Cyrulnik, neuropsychiatre.

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/campus/article/2017/11/22/boris-cyrulnik-il-faut-pouvoir-rever-pour-trouver-sa-voie_5218765_4401467.html#mITfgWOQbu6Y7uKZ.99

La discipline positive en 5 points

Face à ses bêtises et ses colères vous avez du mal à imposer votre autorité. La discipline positive est faite pour vous ! Elaborée par Jane Nelsen, une psychologue américaine, et adaptée par Béatrice Sabaté, cette nouvelle méthode éducative va vous aider à éduquer votre enfant dans un cadre stimulant, à la fois ferme et bienveillant.

Discipline positive : comment l’appliquer avec son enfant ?

Côté parent, rien de plus difficile que de faire preuve d’autorité sans tomber dans l’autoritarisme. Côté enfant, l’opposition constante ne signifie pas intention délibérée d’indisposer l’adulte. Parfois, entre les grands et les tout-petits, un décodeur est nécessaire. La discipline positive se révèle précieuse pour dissiper les malentendus et atténuer les tensions.

Découvrez le sens caché de ses refus et colères

Vous avez sans doute l’impression que votre tout-petit accumule les bêtises et les « Non, je veux pas ! » juste pour vous embêter et pour vous faire sortir de vos gonds ! Et bien, c’est une fausse impression… En réalité les “comportements inappropriés” des enfants sont des messages codés dont il faut déchiffrer le sens avec une grille de lecture appropriée. Derrière chaque bêtise se cache une intention, tout à fait autre que celle de vous casser les pieds. Si votre enfant refuse systématiquement d’aller se coucher, si les mêmes crises se produisent toujours pour les mêmes raisons, c’est parce qu’un de ses besoins fondamentaux n’est pas satisfait et qu’il a mis en place un comportement inapproprié en croyant satisfaire ce besoin. Et si vous donnez à votre petit ce dont il a vraiment besoin, les difficultés et les conflits disparaissent. Le besoin d’attention est fondamental chez un tout-petit enfant. S’il refuse de s’habiller ou de manger seul le matin par exemple, il est fort probable que ce refus cache son envie que vous vous occupiez davantage de lui, que vous n’en profitiez pas pour faire autre chose. Pour éviter les conflits répétitifs et usants, le “temps dédié” est un bon outil. Passer régulièrement un quart d’heure en tête-à-tête avec son tout-petit est un bon moyen de combler son besoin d’attention et de résoudre bien des problèmes.

Lire la suite

Comment tenir sa classe: Manuel de discipline à l’usage des jeunes professeurs

« J’AI VOULU, en écrivant ces observations, offrir aux professeurs débutants qui en sentiraient le besoin, quelques suggestions sur la manière d’établir leur autorité et de la maintenir. Beaucoup le font d’instinct et c’est le mieux. Ceux-là ne trouveront ici que la satisfaction de voir confirmer théoriquement ce qu’ils ont pratiqué naturellement. D’autres, au contraire, par suite de fautes lourdes, dans les premiers contacts avec leurs élèves, se voient incapables, dans la suite de leur carrière, de faire régner l’ordre dans leur classe. Ce sont des professeurs « coulés », « chahutés », et plusieurs s’y résignent comme à un des inconvénients inéluctables de la profession. Les conseils qui vont suivre sont destinés à réduire, si cela est possible, la proportion de ces carrières gâchées, où l’insuffisance disciplinaire du maître vaut à celui-ci une vie de galérien et retire à ses élèves le plus clair du profit qu’ils pourraient tirer de son enseignement. »

Lire la suite et télécharger le document: http://soseducation.org/comment-tenir-sa-classe

Du piment dans les yeux : la gendarmerie alerte contre un nouveau jeu dangereux à l’école

BÊTISE – Il fait son apparition dans certaines cours de récréation : le jeu du « piment » commence à inquiéter les autorités. A tel point que le préfet du Pas-de-Calais a décidé de relayer ce samedi sur Facebook l’appel à la vigilance lancé cette semaine par les gendarmes.

Cette semaine, les gendarmes du Pas-de-Calais ainsi que le préfet ont lancé un appel à la vigilance sur Facebook. La raison ? Un nouveau jeu dangereux a fait son apparition dans certaines cours de récréation. Trois collégiens ont été blessés.
On connaissait déjà le jeu du foulard, le jeu du briquet ou encore le challenge de l’eau glacée (Ice Bucket Challenge), place désormais un jeu dit « du piment » de se répandre dans les cours de récréation. Son principe ? « Des élèves se présentent au collège avec des piments qu’ils ouvrent et qu’ils projettent dans les yeux et/ou dans la bouche d’autres camarades. D’autres s’écrasent volontairement le piment sur la peau provoquant d’importantes brûlures », expliquent les gendarmes.

Le problème tient au fait que cette nouvelle pratique fait de plus en plus d’adeptes. D’où la volonté du préfet du Pas-de-Calais de relayer sur les réseaux sociaux ce samedi 18 novembre l’appel à la vigilance lancé par les gendarmes.

Trois jeunes blessés

Bien que ces derniers aient tenu à faire passer un message clair : « la prévention reste la méthode la plus efficace pour enrayer ce phénomène, il est nécessaire de parler ouvertement avec nos jeunes de la dangerosité de ce genre de pratique », ce défi n’a pas tardé à faire ses premières victimes. Trois collégiens ont, en effet, été blessés dans l’Aube et ont dû être conduits à l’infirmerie le 12 novembre après avoir été brulé par du piment.

Il semblerait, par ailleurs, que deux desdits adolescents aient volontairement écrasé du piment sur leurs joues pour provoquer des blessures si bien qu’ils ont fini aux urgences. Dans l’établissement où sont scolarisés les trois jeunes, la principale a, de son côté, immédiatement tiré la sonnette d’alarme et averti : tous les élèves qui « introduiront du piment, au même titre qu’un objet dangereux, ou son utilisation »… « seront sanctionnés ».

7 MOOC pour aider les lycéens…

France Université Numérique propose 7 MOOC pour aider les lycéens à entrer dans l’enseignement supérieur

La plateforme publique FUN-MOOC diffuse depuis septembre 2017, des MOOC d’aide à l’orientation et à la préparation à l’entrée dans l’enseignement supérieur. Ces cours en ligne, gratuits et collaboratifs, créés par six universités et une grande école, ont pour objectif d’aider les élèves et leurs familles à imaginer un parcours d’étude à l’université, à s’inscrire en IUT ou à préparer des études en sciences.

Pour en savoir plus il faut suivre ce lien: http://r.news.fun-mooc.fr/6nr3lkrk9qvbf.html

 

Addiction et Adolescence , une conférence pour les parents le mardi 21 novembre.

L’APEL et l’Institut Fénelon ont le plaisir de vous inviter à une soirée sur le thème de l’adolescence et des addictions…… 

Un seul lien pour tout savoir: http://apel-fenelon-grasse.com/addictions-adolescence-prevention-actions/